AGENCE NATIONALE POUR LES ARTS SACRÉS / CATHÉDRALE DE LA RÉSURRECTION D'ÉVRY

par CUNIN JOEL  -  8 Février 2017, 18:21  -  #EXPOSITIONS

REGARDS D'HUMANITÉ

 

ou, « D'où venons nous ? Que sommes nous ? Où allons nous ? ».

 

Voyage au-delà des apparences de l'image, plus particulièrement l'image peinte !

 

Aujourd'hui, la peinture fait parent pauvre dans le domaine des arts. Si l'on considère les œuvres peintes du pariétal, elle serait pourtant à notre connaissance, la plus ancienne forme artistique connue avec la sculpture, bien avant la musique et l'écriture.

De nos jours, d'autres médias ont prit l'ascendance dans le monde de l'image, je veux parler du cinéma, de la télévision, et de tous les supports d'images numériques.

Alors, comme les tenants de l'Art Contemporain, qui depuis 60 ans ont estimé la pratique peinte comme désuète en regard des évolutions technologiques, tout semblerait bien fini ? Surtout si ses uniques lieux de visibilités sont dans les galeries internationales, arborant leurs produits au goût du jour, et les kilomètres de murs des musées, arrêt sur histoire.

Pourtant, un espace dans lequel nous baignons chaque jour, sans nous en apercevoir, et qui pourtant induit tous nos modes de fonctionnement, demande aujourd'hui des comptes, j'ai nommé « le temps » .

 

En effet, notre modernité s'aperçoit de la limite de l'hyper activisme dans lequel elle est entraînée, et de la perte d'une certaine conscience du monde qui nous entoure.

 

Ces nouveaux médias artistiques cités plus hauts, s'inscrivent tous dans la vitesse, issus qu'ils sont des hautes technologies. Les images défilent, se chassant les unes les autres, au risque de ne laisser dans les esprits aucunes mémoires fortes, si ce n'est des bribes, telles ces informations qui circulent en boucles. Et à long terme, la perte de conscience d'un rapport à l'éternité, et plus simplement aux notions du passé, présent et futur. Notions si importantes pour construire nos identités.

 

Le peintre Paul Gauguin 1848-1903, lui qui agent de change à Paris dans le milieu du XIX° siècle, avait décidé de quitter la France afin de retrouver une authenticité dans les Îles Marquises et à Tahiti, résumera déjà dans une toile de 1897-1898, toutes les interrogations propres à toutes époques, et que la peinture a la faculté de synthétisé, à savoir ; « D'où venons nous ? Que sommes nous ? Où allons nous ? ».

 

Ou la capacité, par une seule image fixe, d'occasionner un voyage, au-delà du visible, de la mémoire et du temps !

 

Cette mémoire du temps, c'est également ce qui s'inscrit sur la surface des visages, et qui tend à être gommé dans les médias actuels, entraînant une certaine désincarnation de l'être !

Alors cette série de visages proposée en la cathédrale de la Résurrection d'Évry, qui reprend des portraits de femmes amérindiennes, se veut dans la continuité de la démarche de Paul Gauguin.

Comprendre le fusain, comme révélateur de la beauté qu'expriment ces milles petites strates que la vie a gravé sur ces visages !

Beauté d'âme émanation de vérité.

AGENCE NATIONALE POUR LES  ARTS SACRÉS / CATHÉDRALE DE LA RÉSURRECTION D'ÉVRY
Petit aperçu de la trentaine d’œuvres exposées du 12 mars au 2 avril 2017
Petit aperçu de la trentaine d’œuvres exposées du 12 mars au 2 avril 2017
Petit aperçu de la trentaine d’œuvres exposées du 12 mars au 2 avril 2017
Petit aperçu de la trentaine d’œuvres exposées du 12 mars au 2 avril 2017

Petit aperçu de la trentaine d’œuvres exposées du 12 mars au 2 avril 2017

2 avril 2017 - Concert de cloture par le violoncelliste Josquin, et prise de parole afin de présenter l'exposition et de répondre aux diverses questions du public.
2 avril 2017 - Concert de cloture par le violoncelliste Josquin, et prise de parole afin de présenter l'exposition et de répondre aux diverses questions du public.
2 avril 2017 - Concert de cloture par le violoncelliste Josquin, et prise de parole afin de présenter l'exposition et de répondre aux diverses questions du public.
2 avril 2017 - Concert de cloture par le violoncelliste Josquin, et prise de parole afin de présenter l'exposition et de répondre aux diverses questions du public.
2 avril 2017 - Concert de cloture par le violoncelliste Josquin, et prise de parole afin de présenter l'exposition et de répondre aux diverses questions du public.
2 avril 2017 - Concert de cloture par le violoncelliste Josquin, et prise de parole afin de présenter l'exposition et de répondre aux diverses questions du public.
2 avril 2017 - Concert de cloture par le violoncelliste Josquin, et prise de parole afin de présenter l'exposition et de répondre aux diverses questions du public.
2 avril 2017 - Concert de cloture par le violoncelliste Josquin, et prise de parole afin de présenter l'exposition et de répondre aux diverses questions du public.
2 avril 2017 - Concert de cloture par le violoncelliste Josquin, et prise de parole afin de présenter l'exposition et de répondre aux diverses questions du public.
2 avril 2017 - Concert de cloture par le violoncelliste Josquin, et prise de parole afin de présenter l'exposition et de répondre aux diverses questions du public.
2 avril 2017 - Concert de cloture par le violoncelliste Josquin, et prise de parole afin de présenter l'exposition et de répondre aux diverses questions du public.
2 avril 2017 - Concert de cloture par le violoncelliste Josquin, et prise de parole afin de présenter l'exposition et de répondre aux diverses questions du public.
2 avril 2017 - Concert de cloture par le violoncelliste Josquin, et prise de parole afin de présenter l'exposition et de répondre aux diverses questions du public.
2 avril 2017 - Concert de cloture par le violoncelliste Josquin, et prise de parole afin de présenter l'exposition et de répondre aux diverses questions du public.
2 avril 2017 - Concert de cloture par le violoncelliste Josquin, et prise de parole afin de présenter l'exposition et de répondre aux diverses questions du public.

2 avril 2017 - Concert de cloture par le violoncelliste Josquin, et prise de parole afin de présenter l'exposition et de répondre aux diverses questions du public.