TERKEN, VERS UNE MÉTAMORPHOSE POST-INDUSTRIELLE

par CUNIN JOEL  -  19 Septembre 2015, 17:09  -  #EXPOSITIONS

Marcher, c'est rencontrer ! De 1994 à 2008, ma route me menait via le canal, de Tourcoing à Roubaix, plus précisément à l'atelier Rita. Sur ce chemin, se dressait immuable « la Brasserie Moderne » plus communément nommée « Terken ». Puis en 2004, son activité ayant cessé, les bâtiments furent ceints de murs de tôles, et les grandes portes fermées.

C'est là qu'en l'été 2007, Jacques Cerutti, ami photographe Roubaisien, m'invita à l'y accompagner par souci de sécurité.

A partir de cet instant, les visites vont devenir presque journalières, une telle poésie ce dégageait de ce lieu qu'il allait devenir pour moi, un havre de paix. Assis au plus haut de ses bâtiments, à contempler la vie qui continuait à ses pieds, à écouter le vent jouer dans ses grandes orgues de tôles suspendues et dans les exosquelettes de ses bâtiments vides, le chant du monde devenait autre...

Conscience que tout cet enchevêtrement de pierres, de métal et de tuyaux étaient plus que des matériaux morts, ils transpiraient encore, après 3 ans d'abandon, l'humain.

Cet humain inscrit dans le présent, par l'empreinte que laissaient les squatteurs qui en faisaient un lieu d'amour, par les tagueurs créant un immense musée à ciel ouvert, par les enfants, y trouvant un terrain de jeu digne de Gulliver à Brobdingrag , par les photographes et les pilleurs de métaux.

Mais la présence humaine la plus forte était celle de ces fantômes, ces milliers d'hommes et de femmes qui avaient investi de leurs vies cette histoire de 80 années.

Alors, au détour de certains couloirs très étroits, reliant d'une manière improbable deux corps de bâtiments, l'on pouvait s'attendre à en croiser quelques uns devisant bruyamment tout en se rendant à leurs postes de travail.

S'imaginer entendre cette musique des machines et qui, à l'heure ou les trois villes voisines s'endormaient, envahissait d'une façon encore plus prégnante cet immense corps qui ne connaissait pas le sommeil. C'est dans le secret de ces nuits, que pouvait alors commencer le rituel presque sacré de la confection de ce breuvage multimillénaire . A cet instant, les formes humaines devenaient presque des ombres, habillées d'une unique peau faites d'odeurs, de poussières et de bruits.

Des images propres à l'évocation de la vie qu'en faisait Léon Bloy ; « vie humaine défilant tel un grand cheval blanc au galop, sur une route bordée d'arbres, translation de l'utérus au sépulcre ».

Les traces de vies et de la mise à mort de Terken, de ses éventrations multiples, sont certainement les reflets les plus visibles encore quelques années après, des blessures subies par celles et ceux dont la vie fut un corps à corps de sang et de sueur avec ce géant au pied d'argile.

2004-2007, trois années durant lesquelles mort et vie travaillaient de concert.

2007-2010, trois années de maturation avant d'accoucher en deux mois de 30 toiles.

Novembre 201o, besoin d'écrire un nouveau chapitre et d'inscrire ainsi ma peinture dans un univers qui tout en rendant hommage à l'histoire industrielle de la région et à ses Hommes, se veut créatrice de choc entre ces corps humains et ces corps de bétons/ferrailles, matrices de vies et béances sépulcrales, alpha et oméga.

La dernière toile de cette période frénétique de peinture « Du sein au sépulcre », inspirée de la charité Romaine, est promesse d'une nouvelle vie à venir, aujourd'hui en réalisation.

En effet, depuis le premier trimestre 2015, Kipsta, marque sportive, vient d'installer un centre de pratique de sports collectifs, nommé « Kipstadium » sur le site même d'anciennement « Terken ».

Reste un immense corps de béton, témoin relais entre passé et présent.

Joël Cunin 2015

L'accrochage dans le magnifique cadre de l'École nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ)
L'accrochage dans le magnifique cadre de l'École nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ)
L'accrochage dans le magnifique cadre de l'École nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ)
L'accrochage dans le magnifique cadre de l'École nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ)
L'accrochage dans le magnifique cadre de l'École nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ)
L'accrochage dans le magnifique cadre de l'École nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ)
L'accrochage dans le magnifique cadre de l'École nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ)
L'accrochage dans le magnifique cadre de l'École nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ)
L'accrochage dans le magnifique cadre de l'École nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ)
L'accrochage dans le magnifique cadre de l'École nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ)
L'accrochage dans le magnifique cadre de l'École nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ)
L'accrochage dans le magnifique cadre de l'École nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ)
L'accrochage dans le magnifique cadre de l'École nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ)
L'accrochage dans le magnifique cadre de l'École nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ)
L'accrochage dans le magnifique cadre de l'École nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ)
L'accrochage dans le magnifique cadre de l'École nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ)

L'accrochage dans le magnifique cadre de l'École nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ)

Huiles sur toile et fusain en exposition
Huiles sur toile et fusain en exposition
Huiles sur toile et fusain en exposition
Huiles sur toile et fusain en exposition
Huiles sur toile et fusain en exposition
Huiles sur toile et fusain en exposition
Huiles sur toile et fusain en exposition
Huiles sur toile et fusain en exposition
Huiles sur toile et fusain en exposition
Huiles sur toile et fusain en exposition
Huiles sur toile et fusain en exposition
Huiles sur toile et fusain en exposition
Huiles sur toile et fusain en exposition
Huiles sur toile et fusain en exposition
Huiles sur toile et fusain en exposition
Huiles sur toile et fusain en exposition
Huiles sur toile et fusain en exposition
Huiles sur toile et fusain en exposition
Huiles sur toile et fusain en exposition
Huiles sur toile et fusain en exposition
Huiles sur toile et fusain en exposition
Huiles sur toile et fusain en exposition
Huiles sur toile et fusain en exposition
Huiles sur toile et fusain en exposition
Huiles sur toile et fusain en exposition
Huiles sur toile et fusain en exposition
Huiles sur toile et fusain en exposition
Huiles sur toile et fusain en exposition
Huiles sur toile et fusain en exposition
Huiles sur toile et fusain en exposition
Huiles sur toile et fusain en exposition

Huiles sur toile et fusain en exposition

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :